Les Traitres acte 1

Publié le par Union des Démocrates Herbinois

Deux élus centristes rallient la majorité - Saint-Herblain
mercredi 04 avril 2012
Les centristes Jean-Yves Bocher et Jean-Claude Dréano quittent le groupe de l'Union des démocrates herblinois pour rejoindre la majorité municipale. Une délégation leur sera attribuée lors du prochain conseil, en juin.

 

Les élus d'opposition Jean-Yves Bocher et Jean-Claude Dréano changent de camp. Le maire s'en réjouit. Mais ce ralliement est diversement accueilli au sein du conseil municipal.

 

Tous les regards sont tournés vers Jean-Yves Bocher. Le conseil municipal attend la déclaration officielle de l'élu centriste d'opposition (1), qui avait dévoilé ces derniers jours son intention de rejoindre la majorité municipale (Ouest-France du 28 mars). L'élu de l'Union des démocrates herblinois prend la parole au début de la séance, pour s'expliquer. « J'ai pris la décision de rejoindre la majorité. C'est une démarche sérieuse. Ça s'appuie sur des éléments de temps, de cohérence et de personnalité. Je ne revendique rien, mais demande juste à être associé aux travaux de la majorité. » Il se dit « ému, serein et en paix ». Il assure que cette décision « n'est commandée ni téléguidée par personne » mais répond à « un besoin de cohérence », personnelle et politique.

« Deux pour le prix d'un ! »

Cet ancien de l'UDF jusqu'en 2007, puis de l'Alliance centriste en Loire-Atlantique, dont certains ex-camarades rappellent son rôle « fondateur » jusqu'à sa récente démission, a décidé d'adhérer au Parti socialiste en janvier 2012. « J'ai posé des actes, gentiment et doucement : je vote le budget depuis des années, je vote entre 95 % et 98 % des délibérations présentées par la majorité, j'ai voté aux primaires. » Jean-Yves Bocher adhère également au comité de soutien de François Hollande. Il est bien conscient que son choix soulève des incompréhensions. « Je sais que j'aurai à donner davantage de gages. Je suis prêt à affronter les regards amis et les regards de ceux qui le sont moins. » Au passage, il informe que la majorité récupère « deux membres pour le prix d'un ! » Jean-Claude Dréano, également élu d'opposition, fait la même démarche.

« C'est un beau jour »

Charles Gautier, le maire, se fait le porte-parole de sa majorité. Une majorité pourtant pas franchement unanime pour saluer ces deux ralliements (lire ci-dessous). « Nous sommes heureux de vous accueillir, se réjouit le maire. Une majorité, c'est pluriel et divers, avec ses originalités. C'est un beau jour quand une famille s'agrandit. » C'est un bon coup politique pour Charles Gautier. « Quelle belle preuve de bon bilan ! On a su établir au sein du conseil municipal une franchise pour lever des difficultés. »

Dès le prochain conseil, le 25 juin, Jean-Yves Bocher et Jean-Claude Dréano changeront de place autour de la table. Même s'ils ne réclament rien, ils obtiendront... « Dans notre équipe majoritaire, on partage le travail, remarque Charles Gautier. Il vous sera donc affecté une délégation. Elle sera confirmée au prochain conseil municipal. » Sans tarder, le site internet de la Ville de Saint-Herblain a actualisé la composition du conseil municipal. Jean-Yves Bocher et Jean-Claude Dréano apparaissent désormais au sein des élus de la majorité.

L'annonce de ces deux « transferts » a provoqué une cascade de réactions. Pas toutes sympathiques ! Au nom du Parti socialiste, Farida Rebouh s'est dit « ravie » d'accueillir Jean-Yves Bocher et Jean-Claude Dréano. Pour la socialiste Mireille Martin, « il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ». En revanche, à droite, au centre et chez les écologistes, les critiques sont cinglantes.

 

 

(1) Jean-Yves Bocher est conseiller municipal depuis 2001. Il a aussi été délégué à la communauté urbaine jusqu'en 2011.

 

Christophe JAUNET.

 

 

 

Publié dans Articles de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article