Les réactions face aux Traitres acte 2

Publié le par Union des Démocrates Herbinois

« Girouette », « démission », « veste retournée »... - Saint-Herblain
mercredi 04 avril 2012

 

 

Réactions

Émilia Néto, seule élue désormais de l'Union des démocrates herblinois. « Jean-Yves Bocher n'est pas sans étiquette. Il a été président de l'Alliance centriste 44. Nous avons trouvé notre Eric Besson et notre Bernard Kouchner. Je continuerai seule à représenter l'Alliance centriste et les valeurs du centre au sein de ce conseil municipal. Je garde ma cohérence. »

Yann Vigouroux, élu UMP. Il commence par définir le mot « Girouette : personne qui change souvent d'avis. M. Bocher est l'archétype de l'instabilité et de la versatilité politique. C'est dur de vous suivre, il faudrait vous greffer une balise Argos. Vos électeurs ont parié sur le mauvais cheval. Nous ne vous souhaitons pas bonne route, mais au contraire de vous prendre les pieds dans le tapis de roses. » Yann Vigouroux souligne « l'art de la manipulation » de Jean-Yves Bocher, et s'interroge : « Arrivez-vous à vous regarder dans un miroir ? » L'élu UMP aura une pensée pour Émilia Néto : « Je plains Mme Néto, qui va travailler seule. Elle est une victime de plus au tableau de chasse de M. Bocher. » Réponse acide d'Émilia Néto : « Mieux vaut être seule que mal accompagnée ! »

Bertrand Affilé, le premier adjoint, rétorque à l'élu de droite que « ce n'est pas la girouette qui tourne, mais le vent. Il faut savoir prendre le vent de l'Histoire ». Au passage, il estime que « M. Vigouroux n'a pas de leçon à donner en terme de volatilité politique ».

Les Verts - Europe Écologie. Laurent Noblet exprime son « étonnement » et son « incompréhension ». « C'est osé un lendemain de 1 er avril. Ça traduit le peu de respect pour vos électeurs. Ce serait plus logique de démissionner, mais vous préférez rester accrocher à cette table du conseil. » Chantal Savina-Pernes reprend les paroles d'une chanson de Dutronc : « Je retourne ma veste, toujours du bon côté. La prochaine fois M. Bocher, ne retournez pas votre pantalon ! »

Les colistiers de Jean-Yves Bocher et Jean-Claude Dréano, sur la liste Saint-Herblain pour tous. « Même si les tribulations politiques de messieur Dréano et Bocher ne manqueront jamais de nous surprendre, elles peuvent éventuellement se comprendre d'un unique point de vue de la gestion des carrières. » Ils considèrent que « la confiance donnée (par les électeurs) lors de ce scrutin engage ceux qui les représentent au conseil municipal. En conséquence de quoi, nous demandons la démission immédiate de messieur Dréano et Bocher, afin que les électeurs de la liste Saint-Herblain pour tous soient dignement représentés à Saint-Herblain. »

 

Publié dans Articles de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article