LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

Publié le par Union des Démocrates Herbinois

2 000 000 KM² . Soit environ cinq fois l'Allemagne ou la Californie, telle est la taille du trou observé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique, selon une équipe scientifiques s'appuyant sur des données satellitaires. Ce trou, provoqué par des températures exceptionnellement froides, a en outre dérivé, dans le courant du mois d'avril, au-dessus de l'Europe de l'est, de la Russie et de la Mongolie, exposant les populations à des niveaux élevés de rayonnements ultra-violets.

Rappelons que l'ozone présente dans la stratosphère filtre les ultra-violets, lesquels, outre de sérieux dommages à la végétation, peuvent provoquer des cancers de la peau, ainsi que la cataracte.

Selon l'étude publiée dans la revue britannique "Nature", c'est la première fois que l'on observe un tel trou au-dessus de l'Arctique.

 

Emilia NETO

Conseillère municipale

Groupe UDH

Publié dans Ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article